• Les massages ont pour principale mission de dénouer vos tensions, d'équilibrer votre corps et de réenchanter vos sens.
    Les vertus du massage sont indéniables : ils procurent détente, vitalité et enchantement des sens.

    Les rituels sont à la mode et avec eux, des gestes parfois mal maîtrisés ou trop techniques, qui ne remplissent plus leur promesse. N'est pas un bon masseur qui veut ! Au-delà du protocole, le massage est un art du toucher.


    La plupart du temps, vous avez pris rendez-vous pour votre massage une semaine avant ou plus. "Dès le premier contact, un bon masseur doit pouvoir établir un diagnostic et évaluer si votre choix est adapté ou pas.
    Il s'adapte selon vos véritables besoins de relaxation ou de dynamisation, ses pressions aussi.
    Elles sont en harmonie avec votre état du moment, comme de votre sensibilité. Plus doux ou plus fort. N'hésitez pas à lui faire partager vos sensations, à cet égard.
    Votre ressenti est très important. Car il faut savoir qu'un massage qui fait mal, ce n'est pas normal. Et surtout, un massage mal fait peut occasionner des douleurs, comme des migraines, ou des contractures avec à la clé un vrai mal au dos.
    Il arrive parfois que l'on ressente la succession de manœuvres. Les transitions sont marquées, les changements de position, laborieux.
     A l'inverse, un bon massage s'inscrit dans une continuité, de sorte que l'on ne sente plus qu'une vague fluide. La sensation d'unité corporelle domine.
    Quand la fluidité n'est pas au rendez-vous, il y a une sorte d'inconfort. Se relâcher, s'abandonner est difficile. La tête est bien présente et les préoccupations aussi. Dites-vous bien qu'un des indicateurs d'un bon massage est notre rapidité à déconnecter notre mental.
    Porteur d'évasion et d'un profond bien-être, il nous laisse à la fin de la séance, bien différent.
    Qu'il soit relaxant, rééquilibrant ou dynamisant, le massage dispense des bienfaits bien connus.
     Ce voyage sensoriel agit directement sur le système nerveux central en partie grâce à la production d'endorphines qui l'accompagne, et aussi par l'action du toucher.
     On sait aujourd'hui que le massage des bébés est recommandé pour un meilleur équilibre. Il revitalise, fortifie le système immunitaire et agit de façon positive sur nos émotions.
    Quand le massage est bien fait, on perd la notion du temps, le corps est ré-oxygéné, on découvre une sensation de légèreté très inhabituelle. Comme un voyage à la fois dans de lointaines contrées et au cœur de soi.
    Voilà bon massage.

     


    votre commentaire
  • Le massage crânien vient d’Inde, il est inspiré des techniques de massage ayurvédique et s’articule autour de quelques mouvements doux et plus appuyés.

    Les bienfaits :

    • Effet relaxant.
    • Favorise la circulation sanguine.
    • Dégage les sinus.
    • Apaise les maux de tête.
    • Diminue les douleurs ophtalmiques.
    • Stimule la concentration.
    • Accentue les effets d’un soin capillaire.
    • Évacue les tensions.
    • Agit sur le système cardio-vasculaire.

    Déroulement d’une séance

    • Se pratique le plus souvent sur un sujet en position assise.
    • Le sujet est habillé.
    • Une séance dure de 15 à 20 minutes.
    • Il est pratiqué du bout des doigts, pouces vers le bas, et se compose de pressions et rotations du cuir chevelu, du sommet de la tête jusqu’aux tempes et aux oreilles.
    • Le crâne est englobé par les doigts qui se resserrent et s’écartent au fur et à mesure de leur progression autour de la tête.
    • Le massage crânien n’est pas thérapeutique.
    • Le massage crânien est un massage relaxant, il est accessible à tous.
    • Il peut être effectué quel que soit l’état physique ou psychique du sujet.
    • Les enfants, les personnes âgées et handicapées peuvent y avoir recours.
    • Il est recommandé de rester allongé après la séance et de boire beaucoup les 2 jours suivants pour favoriser l’élimination des toxines.
    • Les seules contre-indications sont les affections cutanées du cuir chevelu : eczémas, dermatoses, plaies…

    votre commentaire
  • Bonjour à tous,

    Vous qui avez reçu un massage de Roger de JRM Relax, laisser moi un méssage sur mon livre d'or .

    Parler du massage que vous avez reçu.

    Merci de votre franchise


    votre commentaire
  • 1. Combien de temps dure un massage ?
    Une séance complète dure en général 1 heure, mais il est parfaitement possible de ne masser qu'une zone douloureuse. Dans ce cas il faut compter entre 20 et 30 minutes (10 minutes pour chaque partie du corps). Mieux vaut un massage court et de qualité qu'un massage très long et mal contrôlé. Mieux vaut plusieurs petits massages réguliers qu'un long massage par an!

    2. Le massage agit-il sur la stature ?
    Oui car il soulage le mal de dos, rend les muscles plus souples, aide au relâchement des tensions, améliore la mobilité articulaire et favorise une plus grande amplitude des mouvements. Résultat : le corps délié se place mieux, "grandit". Les postures des personnes régulièrement massées (ou sportives) sont toujours plus équilibrées et harmonieuses.

    3. Une séance peut-elle prévenir des douleurs ?
    Oui, c'est le cas pour les personnes souffrant de douleurs rhumatismales. Quelques séances avant les saisons humides et/ou froides permettent de prévenir les douleurs "baromètres" dues au mauvais temps, qui seront alors moins sévères. Le massage permet en effet de libérer de vieilles tensions et de les relâcher avant l'hiver. Climat et douleurs musculaires sont donc intimement liés.

    4. Le massage est-il anti-stress ?
    C'est l'une de ses premières vertus. Comme il décrispe les muscles, les douleurs s'estompent, on est apaisé et la capacité respiratoire augmente : on est moins "bloqué". Sous l'effet du massage, notre hypophyse sécrète deux types d'hormones. D'une part, les endorphines qui possèdent les mêmes vertus que la morphine, d'autre part l'ocytocine, qui tend à ralentir le rythme cardiaque.

    5. Faut-il utiliser une huile ?
    Tout dépend du massage. Le shiatsu s'effectue à sec, tandis que le californien nécessite une huile. On choisit toujours une huile végétale de qualité, type amande douce ou pépin de raisin (qui aide à garder une peau souple), et on peut éventuellement y mélanger des huiles essentielles odorantes pour renforcer l'efficacité d'un massage. Certaines huiles sont tonifiantes, relaxantes ou encore anti-douleur.

    6. Les massages sont-ils remboursés ?
    Seuls ceux pratiqués par un kinésithérapeute, sur ordonnance d’un médecin, sont remboursés par la sécurité sociale. Pour les autres, comptez de 20 à … 120 € selon le massage, le lieu, la durée, etc. Renseignez-vous avant !

    7. Y a-t-il des contre-indications ?
    Il faut avoir envie de se faire masser, sinon le soin ne sera pas agréable, voire entraînera des crispations donc des douleurs. Par ailleurs, les personnes très fatiguées, malades ou souffrant de douleurs vives, telles que les inflammations, ne retireront aucun bénéfice du massage. Évitez-le également en cas de troubles cutanés, et observez la plus grande prudence si vous avez des problèmes vasculaires.

    8. Le massage est-il toujours thérapeutique ?
    Les massages thérapeutiques sont réservés aux seuls kinésithérapeutes. Ces derniers font littéralement de la "thérapie par le mouvement". Leur but n'est pas de relaxer mais de rééduquer ou de soulager un muscle malade. Les massages en institut sont relaxants mais n'ont aucune vocation thérapeutique officielle, même si ils dénouent et apaisent.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique